Connexion
Vous avez crédits

Le service de remplacement

Pion, Christèle

service de remplacement

La démarche

Présentation de la ferme :

Christèle et Thierry PION élèvent un troupeau de 220 chèvres laitières au sein de l’EARL des Quatre Trèfles et l’ensemble des cultures de la ferme est destiné à l’alimentation du troupeau. Leur lait, valorisé en AOP Picodon, est vendu à la coopérative laitière Agrial.

La ferme propose également des emplacements de camping-car et dispose d’une petite boutique où sont vendus des saucissons et terrines de chèvres ainsi que des Picodons.

Pourquoi c’est innovant?

Le Service de Remplacement de Bourdeaux existe depuis une vingtaine d’années mais c’est plus récemment que le nombre d’adhérents a augmenté pour atteindre 70 adhérents en 2017. Cette augmentation marque la prise de conscience des éleveurs de leur besoin  de se faire remplacer mais malgré ce besoin, beaucoup d’éleveurs n’osent pas encore faire le pas. Il y a donc besoin de continuer à en parler pour motiver ceux qui en ont besoin à faire appel à ce service.

Comment ça fonctionne ? (présentation détaillée du système)

Le service de remplacement de Bourdeaux salarie sur l’année 4 équivalents temps plein permanents plus des vacataires ponctuellement, essentiellement sur des activités d’élevage caprin laitier et fromager. Pour les autres productions, le service fait appel à AgriEmploi.

Les adhérents du Service de Remplacement peuvent demander des remplacements pour différents motifs : congés loisirs,  maladie/accident, maternité/paternité, mandat professionnel, formation, complément de main d’oeuvre lors de pics de travail. Le prix des journées varie selon le motif du remplacement.

L’adhésion à ce Service de Remplacement donne droit au maximum à 14 jours de remplacement par personne et par an et il faut en prendre obligatoirement au minimum 6/an/personne.

Le planning des salariés du service est géré par la président du service. Il faut donc anticiper au maximum les demandes de remplacement.

Aspects financiers

L’adhésion au service de remplacement coûte environ 25€/an/personne puis le prix du jour de remplacement varie selon le motif du remplacement : pour les congés loisirs il s’élève à 115€/j et à 130€/j pour du « doublage » lors de pics de travail comme par exemple pendant les mises bas.

De plus, en passant par le service de remplacement, les éleveurs peuvent avoir droit à différentes aides :

- le crédit d’impôt sur le revenu : sur les 115€, il reste 60€ à la charge de l’éleveur.

- contrat d’assurance de groupe avec Groupama : 180€/an, permet d’avoir un complément financier en cas d’arrêt maladie

- des aides des banques pour les vacances

- MSA pour les aides vacances et pour les aides maladie

En 2017, une aide au répit avait été mise en place par la MSA pour les personnes en situation d’épuisement professionnel et donnait droit à 7 jours de remplacement pris en charge par la MSA.

Points forts et difficultés

 les grands points forts

- Ce service permet à Christele et Thierry de prendre 28 jours de congés répartis sur 4 périodes et de partir en vacances l’esprit tranquille.

- Facilité de gestion comptable : les fiches de paie sont gérées par le service de remplacement

- Moins coûteux que de payer un salarié toute l’année

- Souplesse et bonne réactivité du service en cas de maladie

 les difficultés

La première fois, c’était un peu difficile de laisser le troupeau à quelqu’un d’autre car leur élevage exige beaucoup de rigueur mais la personne recrutée pour le remplacement fait d’abord un essai sur la ferme de la présidente du service (Anna Krichel) avant de passer une demi-journée sur place pour prendre connaissance de la ferme avant le départ des éleveurs. Puis, au fil du temps c’est souvent la même personne qui revient, qui connaît bien la ferme et à qui peuvent être confiées de plus en plus de tâches. Chez Christele et Thierry, c’est la même personne qui vient les remplacer depuis 7 ans.

L’accueil de salariés en remplacement sur une ferme nécessite un minimum d’organisation, de mettre de l’ordre et de bien définir les tâches que devra assurer le ou la remplaçante pendant sa journée de 7h.

Comme pour toute embauche, il est aussi obligatoire de réaliser le Document d’Evaluation des Risques Professionnels ce qui prend un peu de temps et peut être accompagné par la MSA.

L’utilisation de ce service nécessite de planifier en amont les périodes de congés.

En cas de difficulté de trésorerie, le service de remplacement peut proposer un échéancier de paiement.

Conseils de Christèle

En parler avec des voisins qui l’utilisent déjà.

Aller consulter les informations sur le site internet du Service de Remplacement.

Se renseigner auprès de la MSA sur les aides qui existent

L’aide au répit accordée par la MSA en 2017 et donnant doit à 7jours de remplacement gratuits a permis à certains éleveurs de prendre conscience de l’importance des congés pour leur vie familiale et pour leur santé.

Ressources

Des collègues déjà utilisateurs du service puis le Service de Remplacement lui-même.

Liens vers des sites permettant de creuser la thématique (bibliographie – lien – PDF ) 

https://servicederemplacement.fr

Contact/coordonnées de structures locales qui accompagnent ce genre de projet

Services de remplacement de la Drôme : srdrome@gmail.com  / 06 32 99 34 05

Herbasse Galaure Valloire

Thierry BOISSIEUX

06 07 37 04 65

thierry.boissieux@orange.fr

Région de Romans

Jean-Baptiste VYE

06 11 14 95 68

service.remplacement.romans26@gmail.com

JA 26

Fabienne MALOSSANNE - Nelly GARCIN

06 40 23 70 30

service.remplacement.ja26@gmail.com

Royans Vercors

Catherine CHAIX

06 08 08 65 36

catherine.chaix@pnr-vercors.fr

Canton de Bourdeaux et environs

Anna KRICHEL

06 95 30 23 28

remplacementbourdeaux@gmail.com

 

Congé maternité : contacter la MSA pour faire la demande de remplacement au moins 30 jours avant la date du début de mon congé de maternité

Aide au répit : contacter la MSA  ou appelez Agri'écoute au 09 69 39 29 19

Fiche réalisée par : Marie Mouihi  (ADEAR 26)

 

Les Services de Remplacement sont des associations, gérées par des bénévoles. Il y a 5 services de remplacements dans la Drôme, répartis par territoire et regroupés au sein d’une fédération départementale. Celui de Bourdeaux est spécialisé dans l’élevage caprin laitier et fromager. Il compte environ 70 adhérents et emploie une secrétaire et des ouvriers agricoles pour assurer les remplacements.