Connexion
Vous avez crédits

Robot distributeur d'alimentation animale

BARNIER, ERIC

robot alimentation

La démarche

Eric BARNIER est éleveur à la Ferme Saint Alban. Il a un troupeau de 280 chèvres saanens, le lait est livré à la fromagerie Valcrest. La ferme est quasiment en autonomie alimentaire.

« Avant la distribution à la main prenait énormément de temps, c’était long et pénible, nous avons entendu parlé d’un robot autonome. Il existe des systèmes suspendus à la charpente et qui avance sur un rail et d’autres fonctionnant au sol. Les appareils suspendus étaient plus onéreux,  la chèvrerie était assez grande pour accueillir un roll’food au sol. »

« L’achat du roll’food s’est fait dans un souci d’amélioration des conditions de travail. L’objectif premier était de faire baisser la pénibilité des activités de la ferme. »

Le Roll’Food est un robot autonome de distribution d’aliments. La gestion directe se fait par un ordinateur. Il distribue à heure fixe les aliments. Je n’ai plus de corvées de seaux de granulés. La gestion est très facile. De 1 à 5 aliments distribués en une seule fois. La distribution est précise, même avec des granulés de diamètre différent.  En plus il repousse le foin en distribuant les aliments.

Aspects financiers

17 000€ pour la machine

6000€ de travaux

110 heures de travail pour les travaux

Points forts et difficultés

Les avantages

-          Diminution du temps de travail, améliore notre quotidien

-          Gain de ¾ de temps

-          La portion d’aliments est plus précise et plus variée,

Les difficultés

-          L’adaptabilité du bâtiment

Conseils de ERIC

-          Bien réfléchir à la conception du bâtiment pour pouvoir installer l’appareil

-          L’appareil est fiable mais délicat

-          Au niveau de l’alimentation des chèvres, on peut baisser la diminution de la portion

Ressources

Qui t’a accompagné localement dans ce projet ?

-          En tant qu’employeur je pouvais être aidé par la MSA pour faire baisser la pénibilité des salariés au travail, j’ai reçu un financement de 3000€.

-          Le technicien du contrôle laitier m’a également appuyé

-          Nous avons fait une formation chez quelqu’un

Présentation d’ un système d’alimentation automatique : le roll'food